Jessica Laporte et Marie-Josée Cordeau

Vivre avec le syndrome d’Asperger renferme de multiples facettes variées, certaines semblables, d’autres présentant des nuances plus subtiles, tout en demeurant cohérentes avec l’âme de l’autisme. En tandem complice, deux blogueuses impliquées abordent quatre thématiques reliées à leur quotidien de femmes Asperger, chacune selon son angle personnel, démontrant à la fois les similitudes et l’unicité des personnes autistes.

Par le biais de quatre sujets triés sur le volet, elles racontent à tour de rôle leur vision de l’autisme : obstacles au niveau de la reconnaissance faciale, importance des intérêts spécifiques dans leur quotidien, aléas de la vie professionnelle et nécessité vitale d’obtenir un diagnostic, même à l’âge adulte. Elles présentent ainsi deux portraits parallèles et complémentaires, deux visions intimistes esquissant la diversité des profils des individus autistes.

Diagnostiquée autiste Asperger en 2012, Marie Josée Cordeau se veut avant tout militante pour la sensibilisation aux différentes subtilités du spectre autistique. Depuis, elle s’est impliquée en tant que blogueuse, conférencière et auteure. Créatrice du blogue « 52 semaines avec une autiste Asperger », puis du livre « Derrière le mur de verre » tiré de ses textes, pour lesquels elle a obtenu le prix Coup de chapeau de la Fédération québécoise de l’autisme en mai 2014, Marie Josée rédige également depuis 2013 des articles sur l’autisme pour le grand public via le Huffington Post Québec. Elle est également conceptrice et animatrice de l’émission « L’autisme autrement » sur MATV Sorel-Tracy.

Jessica Laporte est une mère de famille autiste Asperger. Auteure du blogue Au royaume d’une Aspergirl sur lequel elle raconte son vécu, ses défis, ses échecs et ses réussites, elle offre une fenêtre sur son monde, une explication, un pont pour les neurotypiques et un récit dans lequel les autistes peuvent se retrouver. Impliquée et reconnue dans le milieu et membre d’Aut’créatifs Jessica œuvre pour la reconnaissance positive de l’autisme. Sa vision : participer à unir les deux mondes afin de créer une solide équipe entre neurotypiques et autistes. Changer les regards, une personne à la fois, ouvrir le dialogue, elle y croit fermement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *