Salon 2019

 

Nouveaux regards sur les comportements qui désarçonnent

 

C’est avec une thématique au coeur des neurosciences affectives et de la parentalité bienveillante que s’abordera le prochain salon de la Neurodiversité en avril 2019. 

 

« Les enfants ne se comportent pas mal, ils se comportent d’une telle manière qui peut être dérangeante pour vous. » -Arnaud Derro

 

L’éducation non violente est une clé majeure permettant de comprendre une multitudes de comportements qu’adoptent nos enfants. Des comportements normaux mais que l’on catégorise de plus en plus comme étant pathologiques, neurologiques et surtout, immuables. 

Nous avons de plus en plus tendance à trouver un sens logique à ce que nous vivons en apposant une étiquette de trouble neurodéveloppemental, voire de maladie mentale. Mais, nous oublions que chaque comportement est porteur d’un message et que derrière la détresse, il y a généralement des besoins non compris, une émotion non exprimée. 

Lors de ce salon, il s’agira d’apporter un éclaircissement probant aux nombreuses crises de « non-sens », aux comportements dérangeants, voire déstabilisants, à l’enfermement sur soi, au retard de langage, à l’opposition, aux épisodes d’automutilation, à la procrastination, à l’impulsivité, aux maniérismes, aux autostimulations. 

Ainsi, nous souhaitons amener un nouveau regard sur certains comportements déroutant que peuvent avoir les enfants. Également, de repenser le caractère restreint, stéréotypé et répétitif des autistes en apportant des explications et des pistes d’aide concrète pour mieux vivre en harmonie au quotidien. 

 

 

Détails à venir