Rendons à l’autisme, ce qui appartient à l’autisme et laissons le reste aux autres!

Dans l’univers de l’autisme, la question la plus énigmatique est sûrement : quelle est la cause de ce développement neurologique et qu’elle est sa définition?

 

“Ainsi, si le corps médical accepte de définir l’autisme comme un état neurologique différent et responsable des particularités sociales des autistes, la recherche de la cause n’est plus obligatoire. Cependant, comme pour les gauchers, une révision de la définition de l’autisme devra être faite, non pas en cherchant une cause expliquant des problématiques, mais en définissant l’unicité caractérisant les autistes par rapport aux non-autistes. Ainsi, la recherche doit se consacrer à définir les caractéristiques neurologiques uniques aux autistes par rapport aux non-autistes. Avec celles-ci, des solutions pourront être identifiées et développées pour assurer une meilleure intégration des autistes et des non-autistes. Au même titre qu’on a développé des outils lorsque la situation des gauchers a été reconnue et acceptée. Alors, l’autisme ne serait plus un amalgame de difficultés ou de particularités chez un individu, mais un fait objectif et évaluable au-même titre que la droiterie ou la gaucherie.”

 

Pour lire l’article complet de Mathieu Giroux

2 Comments

  1. Tout d’abord, merci pour le contenu de votre site que je découvre aujourd’hui.
    Ceci dit, il y a une faute d’orthographe abominable qui me pique les yeux : ” qu’elle est sa définition?” >> non, c’est “QUELLE est sa définition ?”
    Bonne continuation !

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*