Le mythe de “l’autisme léger ou sévère” (la suite)

Autistic boy lining up cars to achieve order in his world.

“De plus, il ne faut pas oublier que les niveaux ou les degrés de sévérité de l’autisme ont été établis par des non-autistes selon des critères non-autistes. Ainsi, ces qualificatifs sont une représentation des aptitudes et des comportements priorisés et valorisés par les non-autistes pour la socialisation. Ceux-ci désignent simplement le niveau d’adaptabilité sociale qu’un autiste a atteint.

À la limite, il serait même possible de s’interroger à savoir si ces qualificatifs ne représentent pas toutes les étapes du processus de guérison de l’autisme. Car ne l’oublions pas, l’autisme était et est encore un trouble aux yeux de la médecine et comme tous les troubles, la guérison est l’objectif ultime.

 

Pour lire l’article complet

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*