À l’époque où l’autisme était encore inconnu

Il n’y a pas si longtemps, l’autisme n’était pas connu et le mot « autiste » ne faisait pas parti du langage courant.   Une époque pas si lointaine. Où les gens habitaient dans les rangs à la campagne.  Quand les familles étaient nombreuses, que le mari partait labourer les terres et que la femme préparait les Lire plus …

La scolarisation à la maison, un choix?

Suivre le propre rythme de l’enfant, libre de découvertes et d’apprentissages. L’école à la maison est le choix d’un projet familial merveilleux, mais ce n’est pas que cela.   “Quand nous avons reçu les diagnostics d’autisme pour nos enfants, nous étions encore plus convaincus de faire le bon choix. Le système scolaire n’est malheureusement pas Lire plus …

Un soupçon d’ouverture d’esprit, une petite dose d’empathie, un brin d’écoute,

Il y a quelques jours, j’ai discuté d’autisme avec une amie. Elle me demandait ce qu’était l’autisme, comment ça se vit au quotidien, si tous mes enfants étaient autistes, etc. Pour la première fois, je discutais ouvertement, de vive voix, d’autisme. La personne en face de moi n’avait aucun jugement préconçus, aucune critique à faire. Lire plus …

Le jour où j’ai parlé de mon anxiété

Il y a deux ans, notre fils a eu son diagnostic d’autisme, combiné à plusieurs autres comorbidités telles que l’anxiété. Cela ne m’a pas surpris puisque moi-même je me suis toujours perçue comme étant quelqu’un de très anxieuse. Après avoir mis beaucoup d’énergie sur mon fils, avec les rendez-vous et tout ce qu’implique la course Lire plus …

L’indifférence des autres face à la douleur

L’indifférence des autres face à la douleur. Comme tous les enfants, lorsqu’un enfant autiste pleure, lorsqu’il crie, c’est qu’il manifeste une souffrance. Quelle qu’elle soit. S’il pleure et crie plus fort, c’est parce que cette souffrance en lui est vécue différemment… Elle est vécue à sa façon. Même si la société admet que la douleur Lire plus …

Je suis une adulte et il m’arrive encore de faire des crises

On dit souvent des autistes qu’ils ont des troubles de comportements. Des émotions trop fortes et trop vives, des réactions disproportionnées et exagérées, des crises fulgurantes sans raison apparente. On avance parfois même que les autistes ont des troubles de l’humeur ou un déséquilibre chimique. Pourtant, lorsqu’on se plonge à l’intérieur de la personne autiste, Lire plus …

Le cerveau pas symétrique et les escaliers de ma vie.

Le cerveau pas symétrique et les escaliers de ma vie Moi si maniaque de symétrie, de choses égales et de belles lignes droites, quelle ironie de constater que mon âme ne se conforme pas au paisible rythme régulier d’une séquence prévisible émotionnellement parlant. Par chance que je sais que je suis bel et bien toute Lire plus …