Brillons ensemble pour la Neurodiversité !

Lorsque mon premier enfant est venu au monde, j’ai instantanément lu dans son regard qu’il était exceptionnel. Une infinie tendresse, une intense présence, et un grand « je ne sais quoi » que je serais bien incapable de vous décrire…

Il a grandi et toute sa beauté a grandi avec lui.

J’étais tellement fière, et, à l’égal de toute les mères du monde, je m’émerveillais de le voir évoluer.

Il y avait bien des choses dans lesquelles il ne parvenait pas à s’engager, mais tant d’autres dans lesquelles il brillait résolument.

Je n’étais qu’heureuse à ses côtés.

Je ne me suis jamais dit qu’il avait besoin d’être normalisé.
Il a simplement besoin d’être écouté, soutenu et encouragé.

Je refusais de croire que le simple fait de ne pas réussir à lacer des souliers pouvait à ce point le décrédibiliser socialement alors que par ailleurs, à l’âge de 3 ans, il se passionnait pour notre système solaire et dénombrait à l’infini. (C’est un exemple parmi tant d’autre, mais selon moi, il est lourd de sens).

J’ai continué à accompagner mon enfant dans sa belle évolution, convaincue du fait que comme chaque être humain, il aurait d’une part des facilités, des facultés innées et d’autre part des difficultés moins évidentes à gérer…

Depuis il a bien grandi, et je suis toujours aussi fière de lui.

Il est doux et calme. Sensible et altruiste.

Il ne regarde pas toujours dans les yeux et parle tout doucement.

Lorsqu’il est trop anxieux il se tait, et nous nous exprimons l’un à l’autre différemment. Nous nous comprenons.

Il a beaucoup d’humour et tant de savoirs à partager.

Je n’aurais pu rêver meilleur grand frère pour nos 3 autres petits venus après lui.

Il s’appelle Noah, il est autiste Asperger et je ne suis qu’heureuse à ses côtés.

Avec lui, j’ai embrassé la neurodiversité.
A travers mon témoignage je souhaite en partager la beauté…
Brillons ensemble pour la Neurodiversité !

 

Chantal Loiseau

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*