TDAH: reconsidérer la nature humaine

  “Pourtant, le cerveau d’une personne ayant un TDAH n’est pas abîmé et ne comporte aucune lacune. La structure cérébrale, les connexions neuronales et l’équilibre des neurotransmetteurs sont hors-norme et non endommagés. Le cerveau est construit, organisé et se développe de manière différente et fonctionne par conséquent, différemment. De manière extrêmement simplifiée, nous pourrions dire Lire plus …